PUBG & Fortine : 1v1 BattleRoyale

La guerre des BattleRoyales est ouverte depuis un moment déjà, entre les deux licences qui cherchent à conquérir toujours plus de joueurs chaque jour.

Le studio derrière PUBG annonçait donc aujourd’hui attaquer Epic Games, l’éditeur de Fortnite, en justice pour violation de droits d’auteur. Déjà en Janvier 2018, PUBG avait engagé une procédure d’assignation à l’encontre de Epic Games. Déjà en Septembre 2017, lors de la sortie du mode BattleRoyale de Fortnite, PUBG déplorait les similitudes flagrantes entre les deux interfaces des géants, mais aussi du gameplay.

Rappelons que PUBG utilise le moteur graphique Unreal Engine 4, développé par Epic Games.

Nous avons eu une relation continue avec la société Epic Games tout au long du développement de PUBG, puisque notre jeu utilise le moteur Unreal Engine 4, moteur créé par Epic Games. Après avoir écouté les retours de notre communauté et après l’examen du gameplay du mode Battle Royale de Fortnite, nous craignons que Fortnite ne reproduise l’expérience de jeu pour laquelle PUBG est connu. Nous avons également remarqué que Epic Games fait référence à PUBG pour la promotion de Fortnite auprès de leur communauté et dans les diverses communications avec la presse. Nous n’avons jamais donné notre accord et nous ne pensons pas que ce soit juste.

Nous avions cette relation basée sur le business, nous pensions pouvoir avoir un soutien continu et nous avions hâte de travailler plus étroitement à leurs côtés pour un soutien technique, pour peut-être développer de nouvelles fonctionnalités notamment. C’était un peu surprenant et décevant de voir notre partenaire utiliser notre nom pour promouvoir leur nouveau mode de jeu, qui plus est, quand il est similaire au nôtre, et surtout qu’il y avait quelques malentendus auprès de notre communauté. Chang Han Kim, producteur de PUBG (septembre 2017)

Cette guerre va donc se poursuivre devant la justice, et c’est le Seoul Central District Court qui devra décider si les faits reprochés à Epic Games sont avérés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *